Courtier immobilier et courtier en assurance : le métier

Courtier immobilier

Publié le : 11 octobre 20215 mins de lecture

Vous cherchez un contrat d’assurance bien adapté à votre situation ou un prêt immobilier au meilleur taux pour construire la maison de vos rêves ? Vous pouvez pour cela soit passer de longues heures à ratisser vous-même, soit recourir à un courtier. Tout le monde s’accorde même à dire que cette dernière option est un véritable gain de temps et aussi d’argent. C’est pourquoi le marché de courtage est actuellement en constante évolution. Faire carrière dans ce domaine peut même être un vrai choix prometteur. Tout savoir sur le métier.

Quelles sont les missions d’un courtier ?

Le courtier est un professionnel de la négociation qui exerce dans de différents secteurs. Il peut par exemple être un courtier en crédit immobilier, en assurance, en automobile, en voyage… Véritable intermédiaire entre ses clients (particulier ou professionnel) et les entreprises concernées, il commence toujours par analyser les besoins et le budget de son client afin de défendre ses intérêts. Il doit aussi comparer les offres sur le marché. Il sollicite ensuite ses talents de négociateur et fait jouer la concurrence afin de gagner le meilleur produit au meilleur prix, voire ceux qui vous conviennent le mieux. Sa principale mission est de conseiller le client qui s’adresse à lui pour que celui-ci prenne les sages décisions possibles et puisse bénéficier des meilleurs profits sur le marché déterminé. Un courtier en assurance assure par exemple la liaison entre les compagnies d’assurances et les clients tout en leur recommandant la meilleure offre de couverture. Il peut travailler en tant qu’indépendant, c’est-à-dire un courtier sans convention, mais aussi dans une société de courtage. Visitez ce site pour avoir plus d’informations si vous voulez devenir courtier.

Quelles formations suivre pour devenir courtier ?

Il existe plusieurs voies d’accès au métier d’un courtier tant pour les jeunes en fin de scolarité que pour les diplômés universitaires. Une formation de niveau bac+2 au minimum dans le secteur (bâtiment, immobilier, banque, assurance…) est par exemple nécessaire. Il vous faut donc deux ans après le bac pour préparer le BTS Assurance, le DUT CJ (carrières juridiques) ou techniques de commercialisation et le DEUST banques (organismes de prévoyance et financiers), facultativement complété par une licence professionnelle d’une année. Pourtant, la forte concurrence entre les candidats pousse aujourd’hui la plupart à obtenir des diplômes bac+5, c’est-à-dire un Master professionnel droit des assurances, monnaie… Bref, les parcours que vont choisir les élèves dépendront effectivement du type de courtage vers lequel ils souhaitent s’orienter. Après les études, ils peuvent commencer comme salariés dans un cabinet de courtage dont la rémunération courtier dépend d’un centre à l’autre. Après une longue expérience, ils peuvent ouvrir une agence en franchise courtage pour pouvoir travailler en toute indépendance.

Quelles sont les qualités requises pour devenir courtier ?

Le courtier doit avant tout posséder de solides compétences commerciales. Il doit être ainsi à l’aise avec les chiffres. En tant que commercial, il doit être un bon orateur et avoir un bon relationnel. Il ne doit pas avoir peur d’aller à la rencontre des clients et des entreprises. Pour devenir courtier, que ce soit un courtier immobilier ou bien d’autres, avoir des qualités convaincantes de fiabilité et d’honnêteté sont aussi importantes pour mériter la confiance du client. Vous pouvez ainsi mener à bien la profession. Un sens de l’anticipation et de l’initiative sont également nécessaires. Il doit pour cela connaître le marché sur lequel il évolue et actualiser ses connaissances en permanence pour rester informé des dernières tendances et évolutions. Un bon courtier doit donc être curieux. La maîtrise de l’anglais devient désormais indispensable surtout s’il veut exercer à l’international et s’intéresser aux marchés étrangers. La franchise courtier peut vous accompagner dans toutes les démarches si vous souhaitez ouvrir votre propre cabinet courtage.

Quels sont les avantages et les inconvénients du regroupement de crédit ?
Regrouper tous ses crédits : une solution pour réduire ses mensualités